Rechercher
  • ELLAMPSIS

L'état d'esprit de l'innovation



Voici en huit points, les principaux conseils que suivent les porteurs de projets innovants.


1. Donner du sens

Définir la raison d'être de sa démarche innovante est essentiel : pour asseoir la légitimité des responsabilités de que l'on ambitionne dans une vision long terme.

Il peut être bon de se créer un "mantra" de deux à trois mots pour incarner ce sens.


2. Dépasser les standards, oser


S'engager dans une démarche innovante, c'est sortir des sentiers battus, oser proposer l'inimaginable et le rendre possible.

C'est alors le début d'une innovation de rupture, peut-être, avec la levée de défis technologiques et scientifiques.


3. Laisser les utilisateurs décider

Parfois, un produit ou un service prend une trajectoire inattendue car ce sont les utilisateurs qui en définissent l'usage final et le succès. Ces imprévus sont néanmoins les bienvenus.

Ainsi, le smartphone a mis du temps à trouver son usage si on s'en rappelle les prémices (notes pad, BlackBerry, etc.)


4. Itérer, itérer, itérer

Adopter une démarche itérative, c'est intégrer dans son process des étapes d'analyse, d'hypothèse, de test, de validation et d'affinement jusqu'à atteindre la solution souhaitée.

On parlera d'agilité peut-être mais aussi c'est un comportement profondément scientifique d'apprentissage par l'essai/observation.



5. L'imperfection ne pas être un frein

Votre perception de la perfection n'est peut-être pas celle de l'utilisateur. Or, il est difficile de mesurer les contours de cette perception avant d'avoir sorti le produit/service. Par ailleurs, le lancement permettra de bénéficier d'un retour rapide du marché et d'être fixé.




6. On ne peut pas plaire à tout le monde

Votre produit/service ne correspond pas à tout le monde ? Qu'à cela ne tienne ! L'histoire montre que les grands succès technologiques ont créé des groupes d'adhérents et des contestataires : Apple, Windows, etc. Et c'est très bien comme ça. Ne pas craindre la division.


7. Travailler son pitch

Préparer une présentation claire de l'idée, du produit, du service pour que les gens identifient tout de suite en quoi elle apporte une solution concrète à un besoin réel. La personnaliser selon sa raison d'être, sa culture, et son audience.



8. Ne pas (trop) écouter les détracteurs

L'histoire montre que les grandes innovations ont souvent reçu un accueil suivant le même schéma : incrédulité, opposition ferme, puis acceptation (l'imprimerie, par exemple !).

Par définition, l'innovation va à l'encontre d'un ordre existant, les détracteurs font donc partie du jeu.


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout